L’utilisation d’aiguilles sèches en physiothérapie est une approche thérapeutique de plus en plus utilisée par les physiothérapeutes. Elle consiste en l’insertion d’une aiguille sèche (sans injection de liquide) et stérile, sur la peau, dans un muscle, au niveau d’un tendon ou d’un ligament. La puncture à l’aiguille créer alors une microlésion tissulaire et engendre une réponse physiologique du corps et c’est celle-ci qui est permet à la structure de guérir. Le but est d’obtenir une guérison rapide et optimale.

Ayant fait ses preuves et fait l’objet de plusieurs projets de recherche la puncture physioyhérapique avec aiguille sèche est reconnue à travers le monde depuis plusieurs années. Au Québec, ce n’est qu’en 2013  que cette approche  a vu le jour où la première cohorte de physiothérapeutes a été formée  et accréditée par l’OPPQ, depuis plusieurs autres ont reçu cette formation ce qui rend l’approche accessible.

Cette technique a pour buts principaux de diminuer les tensions musculaires, de contrôler le processus inflammatoire et d’agir sur le système nerveux afin de le reprogrammer et d’avoir un impact sur la douleur dite « chronique » (persistante).

Lors d’un traitement de PPAS, le client peut ressentir un bienfait immédiat ou un léger inconfort. Le tout reste passager, en seulement 24-48h, vous ressentirez le plein potentiel du pouvoir de l’aiguille.

Laisser un commentaire